L’image de soi comme outil de développement personnel ?

Si le travail de l’image de soi peut paraître futile pour certains, il s’intègre à un travail de développement personnel pour d’autres.

Parfois il vient en amont d’un processus de re-connexion à soi, à nos valeurs et à notre individualité et d’autres fois, il s’inscrit dans une continuité de développement personnel.

En quoi le conseil en image s’apparente-t-il au développement personnel ?

“Il s’agit juste de connaître les bonnes couleurs, les coupes de vêtements qui me correspondent et d’apprendre à me maquiller ou adapter ma coupe de cheveux…” me direz-vous. Oui, mais…pas seulement.

Tout dépend d’où vous partez et où vous désirez aller.

Si votre désire est de vous booster pour dynamiser votre image et votre confiance en vous, c’est o.k.

Si vous sentez que la démarche est plus compliquée, parce que ça vient ébranler des choses plus profondes et que vous en souffrez, c’est o.k. également.

« Toucher » à l’image d’un individu, c’est entrer dans sa sphère publique et intime.

La sphère publique, c’est l’image qu’il/elle souhaite donner à voir au monde, à sa famille, ses amis, son environnement professionnel. C’est la représentation de soi que l’on souhaite la plus flatteuse possible pour plaire aux autres. Dans le monde actuel, l’image occupe une place grandissante. En connaître les codes, permet d’en jouer.

La sphère privée, c’est la représentation que l’on a de soi. Comment on se voit, se perçoit, se vit dans notre corps. Là, on vient toucher la représentation de soi construite de la naissance à aujourd’hui. Ce qui pose problème, se sont les remarques intériorisées, mal vécues et douloureuses. Avec les regards désobligeants, blessants, jugeants, moqueurs et parfois trop absents. C’est ici aussi que viennent se loger les fausses croyances: ce que l’on a toujours pensé de soi (inconsciemment ou non) parce que on l’a entendu et enregistré comme une vérité absolue.

La bonne nouvelle, c’est qu’une fausse croyance, on peut la faire voler en éclat et la remplacer par une croyance qui aide à avancer, à se sentir bien avec soi-même.

La représentation que l’on a de soi peut être source de souffrances, de questions, de difficultés qui semblent insurmontables quand on les traverse et qui n’ont rien de futile. J’observe avec plaisir, au travers de ma clientèle, que de travailler à la reconstruction de l’image de soi permet de se sentir mieux, de gagner en confiance et d’apprendre à s’aimer.

C’est ce qui me passionne : Accompagner les femmes et les hommes à faire la paix avec leur image pour qu’ils se sentent en harmonie avec eux même et plus forts pour avancer. Je mets à profit mes années d’expérience en psychiatrie, en développement personnel et de conseillère en image pour vous accompagner sur ce joli chemin qu’est la découverte de soi par l’image.

Mon empathie et ma sensibilité me permettent  de me connecter à l’autre, sans jugement et en douceur. J’interviens comme bénévole au sein d’une Fondation pour les femmes atteintes de cancer et j’accompagne des patients/patientes qui se reconstruisent suite à une intervention chirurgicale, un accident ou lors d’une maladie chronique.

Je veux bien avoir plus d’infos